Jours 10 à 14 : Vulcano

 

Pour clore ce magnifique séjour en Sicile, nous avons choisi d'aller nous poser quelques jours sur l'île de Vulcano située dans l'archipel des îles éoliennes. Cet archipel se trouve au Nord de la Sicile, en pleine mer Tyrrhénienne, et résulte de la subduction de la plaque africaine sous la plaque européenne. Il se compose de sept îles volcaniques répondant aux doux noms d'Alicudi, Filicudi, Salina, Lipari, Vulcano, Panarea et Stromboli. Nous avons choisi de séjourner sur Vulcano d'abord parce que nous y avons trouvé des hébergements bien moins chers que sur sa voisine Lipari, ensuite pour sa réputation géologique ! Si vous souhaitez vous rendre dans les îles éoliennes, le plus facile est de prendre un ferrie au départ de Milazzo où il vous faudra prévoir un parking longue durée pour votre véhicule (pas de voiture sur les îles). Des navettes régulières relient les îles entre-elles. Ci-dessous, une petite carte tirée de Google Maps pour vous aider à vous orienter.

 

Eoliennes, vue d'ensemble (d'après Google Maps)

***

Sur Vulcano, nous avons séjourné au "Vulcano Terme Residence" que vous pourrez trouver ici. Franchement, cet hôtel nous a laissé un avis mitigé. Sa piscine, avec vue sur le volcan, était tout simplement magique. Très beau restaurant également avec accès direct à la piscine. Sur cette partie, rien à redire. En revanche, notre bungalow ne nous a pas complètement satisfait : lit double avec juste un ventilateur au plafond (pas suffisant lorsque la température dépasse régulièrement les 40°C), minuscule salle de douche avec très peu de pression d'eau (liée aux restrictions en vigueur sur l'île) et surtout, alors que le descriptif du bungalow faisait état d'une cuisine équipée en terrasse, nous n'y avons eu en tout et pour tout qu'un réfrigérateur. Nous n'étions donc pas du tout autonomes pour nos repas. Une adresse à retenir donc, uniquement pour les Robinsons.

Vulcano, hôtel Vulcano Terme Residence

***

Pour ce qui est de sa topologie, l'île de Vulcano a la forme d'un papillon qui relie, au Nord, la petite île de Vulcanello et, au Sud, sa grande sœur de Vulcano. Alors que ces deux îles furent jadis séparées, une éruption volcanique créa un jour un isthme qui les relia. La côte Est de cet isthme est appelée Porto Levante. Outre le quai d'embarquement pour les bateaux, on y trouve de nombreux commerces, restaurants et aussi une piscine naturelle d'eau de mer agitée par des remontées de gaz riches en soufre. Les baigneurs s'y enduisent le corps de la boue récoltée au fond du bassin. Curatif mais un peu malodorant ! Durant notre séjour, Marjorie a plusieurs fois rejoint ce groupe des "œufs durs".

Vulcano, Porto Levante

***

La côte Ouest de l'isthme se nomme quant à elle Porto Ponente. On y trouve notamment une très belle plage de sable noir (Baia Negra) parfaite pour les couchers de Soleil.

Vulcano, Porto Ponente

***

Et puis l'attraction phare de l'île de Vulcano consiste en l'ascension de son volcan du même nom. Cela a été pour nous encore une très belle excursion ! Cette ascension débute au niveau de la mer (0m) pour se finir 390m plus haut. Le dénivelé est donc très raisonnable. Mais le spectacle au sommet est impressionnant, d'abord parce que la hauteur permet d'apprécier la forme si particulière de l'île avec une très belle vue sur Vulcanello.

Vulcano, vue sur Vulcanello

***

Et puis le cratère principal de Vulcano est très joliment dessiné. On y observe de nombreuses bombes volcaniques, de taille souvent impressionnante. De nombreuses fumerolles s'en dégagent.

Vulcano, cratère principal

***

Enfin, à la bouche des fumerolles, on peut observer de magnifiques cristaux de soufre. Pour sûr, l'endroit ne laissera pas indifférent les amateurs de géologie.

Vulcano, fumerolles et cristaux de soufre

***

Au final, si nous devions avoir un regret et un seul pour tout ce séjour, ce serait sans doute de ne pas avoir pris de bateau pour Stromboli. Ceux-ci étaient pourtant nombreux mais nous avions déjà fait tant de choses ! Le Stromboli est surnommé le "phare de la Méditerranée" car il est en éruption quasi-continue. S'y rendre en bateau au Soleil couchant doit encore être un spectacle incroyable ! Pour se rattraper et s'en donner une idée, petite vidéo ci-dessous.

***

Vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager et à nous laisser un commentaire :)

Écrire commentaire

Commentaires: 0