Jour 5 : dans les brumes de l'Anaga

 

Pour le cinquième jour de notre voyage à Tenerife, nous avons choisi de nous rendre dans le parc naturel de l'Anaga (Parque rural Anaga). Lors de nos préparations, nous avions découvert ce spot de randonnée incroyable notamment par le biais du blog de voyage "Trip in wild".

Pour nous y rendre, nous avons mis le cap depuis Puerto de la Cruz vers La Laguna, visitée la veille. Là, nous avons suivi la direction du Nord-Est et avons traversé notamment les villages de Las Canteras et de Las Mercedes. Arrivés au Mirador de Jardina, nous avons marqué un premier arrêt pour apprécier une magnifique vue derrière nous sur la vallée de La Laguna. Verdoyante et remplie de maisons colorées, cela a aussi été l'occasion de constater l'étalement urbain dont souffre le Nord de l'île. Heureusement, de l'autre coté, une immense zone préservée nous attendait.

 

Mirador de Jardina, vue sur la vallée de La Laguna

***

Reprenant la route, nous sommes entrés dans le parc naturel et avons rapidement atteint le Centro de visitantes Cruz del Carmen. Là, nous avons pu récupérer différents documents utiles dont le plan des sentiers de randonnée de la région. Une maquette de l'île permettait aussi d'y découvrir les lieux en trois dimensions. Des échantillons en flacons et d'autres séchés présentaient la faune et la flore locales. Enfin, une exposition donnait de nombreuses explications. Bref, un point d'arrêt que nous conseillons à tous les visiteurs avant d'entamer leur excursion. Le centre est par ailleurs équipé de toutes les commodités (parking, cafétéria, toilettes...) et plusieurs petites promenades y sont possibles sur des passerelles joliment aménagées.

Parque rural Anaga, centro de visitantes Cruz del Carmen

***

Ayant choisi notre chemin de randonnée, nous avons repris la route pour nous enfoncer un peu plus sur la ligne de crête fendant le secteur (TF-12). C'est à ce moment que s'est produit ce que nous espérions en venant ici : d'un coup d'un seul, nous nous sommes retrouvés plongés dans une brume d'une épaisseur incroyable. Tout est devenu blanc et silencieux autour de nous, comme si nous étions entrés dans un autre monde. Bienvenue dans les brumes de l'Anaga !

Parque rural Anaga, bienvenue dans la brume

***

En roulant tout doucement (manque de visibilité oblige), nous avons fait six kilomètres sur la TF-12 jusqu'à trouver, sur notre gauche, au croisement dit "Cruz de Taganana", la Casa forestal. Nous nous y sommes garés et avons fait nos premiers pas dans ce décor mystique. L'heure étant déjà bien avancée, nous avons également profité de la présence d'un abris bus avec un petit banc pour y pique-niquer. Rassasiés, nous avons alors pu entreprendre notre seconde randonnée du séjour : descente de la Casa forestal jusque Taganana par un segment du chemin PR-TF8 (dit "Las Vueltas", en jaune sur le plan du parc).

Parque rural Anaga, début de notre randonnée

***

Pendant cette marche, nous avons évolué dans un univers incroyable que nous souhaitons à tous les amoureux de la nature de connaître un jour. Au-dessus de nous, la cime des arbres dessinait une véritable jungle. Sur les troncs et les branches, les mousses, gorgées d'humidité, formaient d'épais coussins. Le silence n'était troublé que par les cris des oiseaux. Cette végétation primaire, qualifiée de laurisylve, que l'on ne peut observer qu'ici et sur l'île voisine de La Gomera, nous a transportés sur un autre continent et dans une autre époque.

Parque rural Anaga, traversée de la laurisylve

***

Après 1h30 de marche environ, lorsque la brume s'est dispersée, nous avons pu apercevoir le village de Taganana bordé par l'océan. Un air de bout du monde comme sorti de la jungle. Les conditions météos étant déjà particulières, nous avons préféré ne pas nous attarder pour ne pas risquer de voir le jour baisser. Nous avons fait demi-tour et sommes remontés sur le même chemin. Mais pour sûr, nous garderons de ces quelques heures de marche un souvenir impérissable.

***

Vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager et à nous laisser un commentaire :)

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    La fougère (mardi, 04 juillet 2017 22:43)

    C'est vraiment beau ce paysage, et cette ambiance mystérieuse. Et le discours nous emporte bien au cœur de cet espace lointain.