Jour 6 : fêtes à Garachico

 

Lundi 1er août, nous nous sommes rendus au charmant village de Garachico. Pour ce faire, nous avons pris la route TF-5 vers l'Ouest, au départ de Puerto de la Cruz, sommes passés à proximité de San Juan de la Rambla puis d'Icod de los Vinos. Nous avons atteint notre destination en une trentaine de minutes environs. A noter que lors de votre arrivée au village, nous vous conseillons d'abord de le traverser, en suivant le bord de mer, sans vous y arrêter puis de le dépasser légèrement. La route prend alors un peu de hauteur et, d'un petit parking, permet d'avoir une très jolie vue. Du même endroit, un escalier vertigineux plonge dans l'océan. Une belle entrée en matière !

 

Garachico, vue depuis les hauteurs

***

Comme souvent depuis notre arrivée dans le Nord de Tenerife, le temps était couvert ce jour mais cela ne nous a pas empêchés de faire une petite promenade agréable et d'être séduits par ce village. Ce que nous avons apprécié principalement, cela a été son coté paisible, à l'écart des circuits touristiques. Nous sommes allés de petites ruelles en jolies placettes pour finalement arriver Plaza de la Libertad. Là, un cocher en élégant costume attendait des visiteurs à qui faire faire un tour de calèche, sans grand succès.

Garachico, Plaza de la Libertad

***

Sur cette place, nous sommes entrés pour une petite pièce dans l'Ex-convento de San Francisco, édifié au début du XVIème siècle, détruit lors de l'éruption volcanique de 1706 qui rasa la presque totalité du village puis reconstruit. Nous y avons aimé les deux patios carrés entourés de balcons de bois soutenus par de fines colonnettes et les costumes et décors qui y étaient stockés et qui nous ont permis de comprendre que Garachico était en fêtes.

Garachico, Ex-convento de San Francisco

***

Le 16 août, le village célèbre en effet la fête patronale de San Roque. Lors du climax des célébrations, les pêcheurs suivent le littoral en bateaux tandis qu'à terre, la statue du saint est accompagnée jusqu'à son ermitage par des charrettes, troupeaux et orchestres (source : "Le Routard Canaries 2016"). Au 1er août, date de notre visite, le village était déjà en pleins préparatifs : confection des costumes, mise en lumières du parcours, décoration des balcons... Cela a donné à notre venue un cachet particulier.

Garachico, les décorations de la fête patronale de San Roque

***

Et puis notre journée a finalement été mise en beauté par deux événements essentiels. D'abord, la nourriture. En effet, alors que nous nous arrêtions dans une petite taverne pour prendre notre repas de midi, nous avons vu au menu les fameuses papas canarias (petites pommes de terre, cultivées sur les terrasses de l'île et souvent présentées comme de véritables confiseries). Et bien, cela s'est avéré exact ! Puis, repus, alors que nous marchions vers le littoral pour observer les piscines naturelles de Garachico, nous avons trouvé un petit passage transformé en une véritable oasis tant les pots de fleurs y étaient nombreux ! A notre retour de voyage, nous avons reçu un message d'une habitante du village nous indiquant que toutes ces plantes avaient été mises en place par une personne de sa famille aujourd'hui décédée. Nous lui adressons une petite pensée tant son œuvre nous a fait du bien.

Garachico, du "passage des fleurs" aux piscines naturelles

***

Au final, si vous avez du temps, Garachico est donc une étape que nous vous conseillons d'ajouter à votre circuit. L'ambiance y est agréable et authentique (bien loin de l'exploitation de La Laguna). Pour y boire un verre, y manger, se baigner dans ses piscines naturelles (si vous avez plus de chance que nous au niveau de la météo) ou tout simplement pour y flâner, vous y passerez un moment agréable. Attention néanmoins : nous avions espéré, en fin de journée, rejoindre la Punta de Teno depuis Buenavista del Norte mais la route s'est effondrée et sera sans doute coupée pendant plusieurs années.

***

Vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager et à nous laisser un commentaire :)

Écrire commentaire

Commentaires: 0