· 

La Baie de Somme et ses phoques

Baie de Somme, phoques

 

La Baie de Somme, c'est un petit paradis sauvage, encore préservé du tourisme (de masse). Lorsque j'y suis arrivé l'été dernier, j'ai de suite eu l'impression de me retrouver plongé dans une maquette de modélisme ferroviaire. Vous savez, ces décors dans lesquels tout semble parfait : la petite gare, la mairie du village, les arbres alignés, les passages à niveau... Impression de suite renforcée par le passage d'un authentique train à vapeur !! Oui parce qu'en Baie de Somme, on peut se déplacer avec ce magnifique moyen de transport qui nous ramène à un temps où l'on savait prendre le temps. Et les paysages de défiler : prés, villages, mollières, estrans... Dans cet article, je vous livre quelques-uns de mes coups de cœur dans ce joli coin de France.

 

1. Découvrir Le Crotoy

 

Pour mon premier jour, j'ai décidé de découvrir le petit bourg du Crotoy, situé sur la côte Nord de la Baie. On dit parfois de celui-ci que c'est "la seule plage du Nord à être orientée vers le Sud". Dans son vieux centre, l'ambiance est très calme et propice à une petite balade dans les ruelles avant d'aller déguster des moules de bouchot dans l'un des nombreux restaurants qui entourent la place Jeanne d'Arc.

Direction ensuite le port au fond duquel se trouve le lieu dit "cimetière à bateaux". C'est ici que git la très photogénique épave du Saint-Antoine-de-Padoue, dernier chalutier du type crotellois (1970 - 1996). Du cimetière à bateaux, on peut ensuite partir se promener sur la digue, à pieds ou en vélo, en partant du belvédère Alfred Manessier.

 

Le Crotoy, côté port

 

Pour poursuivre votre visite du Crotoy, je vous propose de remonter ensuite vers son phare à côté duquel vous pourrez découvrir les tours rouges du restaurant "les Tourelles". De là, on accède à la plage en descendant des escaliers. Sur celle-ci, la vie est calée sur l'heure des marées : à marée basse, la mer se retire tellement loin qu'elle semble avoir disparu et c'est le moment de la pêche à pieds, d'une sortie équestre ou en char à voile ; à marée haute, on se sert contre les dunes et les cabines de plage et les voiles des kitesurf de remplir le ciel.

 

Le Crotoy, côté plage

 

***

 

2. Saint-Valery-sur-Somme : "capitale" de la baie

 

De l'autre côté de la baie, au Sud donc, se trouve Saint-Valery-sur-Somme. Si vous souhaitez, durant votre séjour, goûter aux charmes du train à vapeurs, cela pourra être, par exemple, pour vous déplacer entre Le Crotoy et Saint-Valery (toutes les infos ici). L'ambiance de Saint-Valery est assez différente de celle du Crotoy : le bourg est plus gros, plus animé, plus touristique diront certains. Vous y trouverez de nombreuses boutiques et restaurants. La balade qui part de l'écluse, longe le port de plaisance puis les quais est à faire. Ne manquez pas également de prendre un peu de "hauteur" (les quartiers de Saint-Valery étant disposés en étages). Le plus incontournable est sans aucun doute la cité médiévale avec ses tours Guillaume, ses maisons à colombages et ses allées fleuries d'une multitude de roses trémières.

 

Baie de Somme, Saint-Valery-sur-Somme

Une allée fleurie de Saint-Valery-sur-Somme

 

***

 

3. Observer les oiseaux au parc du Marquenterre

 

Le trésor de la Baie de Somme, c'est sa nature !! Ne perdez donc pas trop de temps lors de votre venue avant de partir explorer son territoire. Un des lieux qui me semblent tout à fait incontournables est le parc du Marquenterre (situé à l'extrémité Nord de la baie, dans la Réserve Naturelle Nationale de la Baie de Somme). Sur ses 200 ha, entre terre et mer, on peut observer de magnifiques oiseaux sauvages dans des conditions exceptionnelles ! Cigognes, spatules blanches, hérons cendrés, avocettes élégantes et autres mouettes rieuses seront sans doute de la partie ! A l'entrée, on trouve un grand parking très bien dissimulé au cœur d'une magnifique pinède. L'accueil, le restaurant, la boutique sont également bien intégrés à la nature. Autre plus : les parcours aménagés et les guides naturalistes présents dans les nombreux postes d'observation qui seront là pour vous donner toutes les explications utiles. Plus de renseignements ici.

 

Vue d'ensemble sur le parc du Marquenterre

Quelques oiseaux que j'ai pu y observer

 

***

 

4. Marcher dans les dunes à Fort-Mahon-Plage

 

Un peu au Nord de la baie, le long du littoral de la Manche, un autre endroit qui m'a beaucoup plu a été Fort-Mahon-Plage. Bien que très populaire et attirant beaucoup de visiteurs, cette station balnéaire a eu la bonne idée de se développer non pas le long du littoral, ce qui aurait conduit à sa bétonisation, mais perpendiculairement à celui-ci (voir la très longue avenue de la plage perpendiculaire au trait de côte). Cela lui a permis de conserver des kilomètres de plage de sable fin très sauvages de part et d'autre. J'y ai passé une excellente fin d'après-midi à faire une longue marche et à grimper dans les dunes. Parfait pour la distanciation sociale ! Tout au Nord, c'est la Baie d'Authie puis Berck, Le Touquet, Boulogne...

 

Baie de Somme, Fort-Mahon-Plage, dunes

Fort-Mahon-Plage

Fort-Mahon-Plage

 

***

 

5. Retrouver le plaisir de la ruralité

 

Retour vers la baie pour en explorer le "fond" au niveau de l'estuaire de la Somme. Là, on trouve de grandes étendues d'herbes envahies par la mer lors des forts coefficients de marées. Il en résulte un sol riche en sel sur lequel se développent des plantes halophiles (étymologiquement "qui aiment le sel") dont la fameuse salicorne ou encore les "oreilles de cochon". C'est dans ce décor que l'on peut très souvent croiser des moutons par centaines ! Pour moi qui aime les animaux, j'ai A-DO-RE ! Cette alimentation particulière donne à leur viande un goût caractéristique qui est à l'origine de l'AOC "agneaux de prés salés". A noter que dans la région, les prés salés sont également appelés "mollières".

 

Baie de Somme, agneaux de prés salés, mollières

Agneaux de prés salés

 

Autre animal domestique étonnant que vous pourrez peut-être apercevoir en Baie de Somme, les vaches écossaises de la race des Highland Cattle. Elles ont été introduites pour favoriser un entretien naturel du marais. Si vous les croisez, vous serez sans doute impressionnés, comme je l'ai été, par leur stature robuste et leurs poils longs.

 

Baie de Somme, Highland Cattle

Highland Cattle

 

***

 

6. Aller patauger dans les estrans...

 

S'il n'y avait qu'UNE activité à faire en Baie de Somme, je pense que ce serait d'aller patauger dans les estrans, ces immenses étendues de sable abandonnées lors du retrait de la mer. Pour ce faire, je vous conseille de vous rendre à la Pointe du Hourdel d'où l'on peut entreprendre la traversée de la baie à pieds. Attention tout de même : la Baie de Somme est un environnement dangereux, dans lequel les accidents ne sont pas rares. Il est donc très fortement conseillé de faire cette sortie avec un guide nature. Outre le partage de ses connaissances sur la faune et la flore, ce dernier garantira votre sécurité (le principal risque étant de se retrouver encerclé par la mer lorsque celle-ci commence à remonter et remplit les chenaux). Au milieu de la baie, on se sent comme dans le désert avec plus rien d'autre que du sable à perte de vue. On retrouve alors son âme d'enfant à ramasser tout ce que la mer a bien voulu laisser : des ulves ("laitue de mer", exploitée comme source d'agar, un gélifiant), des œufs de raie ou encore ces étranges "grappes de raisin noir" qui sont en fait des œufs de seiche.

 

Baie de Somme, traversée de la baie

Au milieu de la baie

De gauche à droite : ulve, œuf de raie et œufs de seiche

 

***

 

7. ...et rencontrer les phoques

 

A la fin de votre traversée de la baie, vous allez enfin pouvoir rencontrer les stars locales : j'ai nommé les phoques ! Deux espèces sont présentes ici tout au long de l'année : phoques gris et veaux marins. Attention toutefois à ne pas vous montrer trop curieux : la distance réglementaire pour observer ces animaux sauvages est en effet de 300 m ! Les photos ci-dessous ont d'ailleurs été prises avec un téléobjectif. Si vous venez avec un guide nature (voir conseils ci-dessus), il vous permettra de les observer avec des jumelles (ce qui s'avère indispensable sans enfreindre les "distances de courtoisie").

 

Les phoques de la Baie de Somme

 

***

 

8. Tomber sous le charme des cabines de plage à Cayeux-sur-Mer

 

En sortant de la baie et en suivant le littoral vers le Sud cette fois, on arrive à Cayeux-sur-Mer, petite station balnéaire avec une plage de galets. On ne peut que tomber sous le charme de ses cabines de plage alignées le long d'une passerelle en bois. C'est tout croquignolet !

 

On ne sait laquelle choisir !

 

***

 

9. Randonner aux falaises d'Ault

 

Après avoir foulé la plage de galets de Cayeux-sur-Mer, dirigez-vous enfin vers Ault où la topographie change soudainement : votre voiture semble monter et descendre des montagnes russes qui ne sont autres que la naissance des grandes falaises de craie à silex. Plus loin au Sud, ce sont les célébrissimes falaises d'Etretat. La meilleure façon d'en profiter est alors de se garer à Ault et de partir randonner le long du sentier littoral qui démarre à Ault et se termine à Mers-les-Bains en passant par le Bois de Cise.

 

Baie de Somme, falaises d'Ault

Les falaises d'Ault

 

***

 


Vous avez aimé cet article ou avez une question ?

>>> N'hésitez pas à me le dire en commentaire ! <<<

Écrire commentaire

Commentaires: 0