· 

Randonnée au Lac de Gaube

Lac de Gaube, Vallée de Gaube, Cauterets, Parc National des Pyrénées

 

S'il y a une région en France que je connais assez bien, c'est sans doute celle des Pyrénées, et en particulier le département des Hautes-Pyrénées (65). C'est en effet ici que vivait ma grand-mère paternelle et j'ai donc l'habitude de m'y rendre depuis tout petit. Souvent, je m'amuse à repenser au fait que lorsque j'étais enfant, mon terrain de jeu ne dépassait pas le jardin de l'You situé au pied de notre immeuble. C'est seulement dans ma vingtaine que j'ai commencé à découvrir le Parc National des Pyrénées. Depuis, j'essaye de m'y rendre tous les deux ou trois ans environ, essentiellement pour y pratiquer la randonnée d'été.

Dans cet article, je vous présente une magnifique randonnée d'une journée, au-dessus de Cauterets (commune du Parc National) dans le secteur de Gaube : le Lac de Gaube. Dans une première partie, je vous en décris le parcours, puis, dans une seconde, j'ai regroupé quelques conseils pratiques pour vous aider à organiser votre propre venue. Pour plus d'immersion, je vous propose ensuite de me suivre sur cette randonnée en vidéo avant de terminer par une courte fiche technique.

 

1. Le parcours

 

A chaque randonnée, son point de départ. Pour monter au Lac de Gaube, commencez par vous rendre en voiture à Cauterets (commune du Parc National). Traversez son centre-ville, puis, prenez à gauche la direction du Pont d'Espagne. Après seulement quelques minutes de route, vous atteignez le lieu dit La Raillère (alt. 1 048 m). C'est le moment d'abandonner votre véhicule (parking gratuit, quelques commerces).

A gauche du restaurant La Cascade, cherchez le début du Sentier des Cascades (présence de panneaux très détaillés) et engagez-vous dessus. Le chemin, qui appartient au GR 10 balisé rouge et blanc, débute en sous-bois sur un sol tendre et souvent humide. Il remonte le long de la rive gauche du Gave de Jéret dont on n'est jamais loin. Si vous voulez vous en approcher (et les occasions seront nombreuses), faites bien attention aux pierres mouillées qui peuvent être très glissantes ! 

 

Le Gave de Jéret

 

Comme vous vous en doutez, cette première partie de la randonnée sera l'occasion d'observer de nombreuses cascades : d'Escane-Gat, du Ceriset, Pouey Bacou, du Pas de l'Ours et Boussès. Chacune est l'occasion d'admirer les flots tumultueux du torrent qui dévale de la montagne en arrière plan. Un petit air de Canada qui n'est pas pour me déplaire !  

 

Quelques cascades

 

Après 1 h de marche environ, la forêt devient plus clairsemée et le terrain plus plat. Le Gave de Jéret fait alors une petite pause, entre deux cascades, pour nous bercer de ses clapotis. Nous sommes à la hauteur du parking du Puntas, sur l'autre rive (autre possibilité de stationnement si vous voulez court-circuiter cette première étape).

 

Le Gave de Jéret à hauteur du parking du Puntas

 

Cette première partie de la randonnée se termine au Pont d'Espagne (alt. 1 500 m) où l'on retrouve la foule ! Le Pont d'Espagne est en effet un véritable "carrefour" entre quelques-unes des plus belles randonnées de la région (connexion possible avec le Circuit des Lacs dans la Vallée du Marcadau par exemple). Malgré le monde, prenez quelques instants pour découvrir ce lieu, inscrit dans l'histoire des Pyrénées, et observer sa grande cascade et son hôtellerie.

 

Cascade du Pont d'Espagne, Cauterets, Parc National des Pyrénées

Cascade du Pont d'Espagne

 

Traversez ensuite le pont et descendez, sur quelques dizaines de mètres, le chemin goudronné qui ramène vers le parking du Puntas. Cherchez, sur votre droite, le panneau directionnel indiquant la reprise du GR 10 en direction du Lac de Gaube. Engagez-vous sur celui-ci. Le chemin monte, avec un fort dénivelé et quelques hautes marches, et permet d'atteindre une forêt de pins en rive droite du Gave de Gaube. Dans celle-ci, un replat sera l'occasion de remarquer des rochers très particuliers : il s'agit de blocs de granite ayant été polis et rayés par les glaciers lorsque ceux-ci descendaient jusque là durant l'ère Quaternaire (ce que les géologues appellent des roches moutonnées et striées). Un bon terrain de jeu ! 

 

Les roches moutonnées et striées

 

Après un total de 2 h 30 de marche environ, vous voilà au fameux Lac de Gaube (alt. 1 800 m). Si celui-ci est très beau, attendez-vous par contre à ne pas y être seuls ! La rive Nord, par laquelle on arrive, est la plus fréquentée, avec son hôtellerie. Je vous conseille donc de faire tout de suite le tour du lac, par son coté gauche, afin d'atteindre l'autre rive, plus sauvage. Si vous n'avez pas encore pique-niqué, c'est l'endroit idéal pour se poser près du Gave de Gaube ! Et d'admirer l'eau turquoise du lac ! 

 

Lac de Gaube, Vallée de Gaube, Cauterets, Parc National des Pyrénées

Le Lac de Gaube

 

Pour terminer cette randonnée, je vous propose à présent de remonter le Gave de Gaube jusqu'au Refuge des Oulettes. Pour cela, cherchez le petit pont qui enjambe le torrent et traversez-le afin de repasser en rive droite. Reprenez votre ascension en n'oubliant pas de vous retourner de temps en temps pour avoir les plus belles vues sur le lac ! 

 

Lac de Gaube, Vallée de Gaube, Cauterets, Parc National des Pyrénées

Le Lac de Gaube

 

Petit à petit, l'environnement change encore et on alterne maintenant entre des prairies et des pierriers. Ouvrez l'œil : les marmottes pourraient ne pas être loin ! 

 

Rencontre avec les marmottes

 

Après un total de 4 h 30 de marche environ, vous voilà arrivés au Refuge des Oulettes (alt. 2 151 m). Face à vous, admirez le Vignemale, point culminant des Pyrénées françaises avec ses 3 298 m d'altitude. Celui-ci domine un cirque encore occupé par quelques petits glaciers (dont le Glacier des Oulettes à ses pieds). Vous êtes arrivés en haute montagne, là où les décors ne sont plus que pierres et névés. C'est maintenant l'heure de redescendre (ou de dormir au refuge ?).

 

Glacier des Oulettes de Gaube, face Nord du Vignemale, Vallée de Gaube, Cauterets, Parc National des Pyrénées

Glacier des Oulettes

(sur la face Nord du Vignemale)

 

***

 

2. Conseils pratiques

 

Peu de conseils à vous donner concernant cette randonnée (autres que ceux ayant déjà été communiqués ci-dessus). Quelques points à retenir quand même : 

  • Deux possibilités de points de départ : La Raillère (alt. 1 048 m) pour pouvoir profiter du Sentier des Cascades OU le parking du Puntas (alt. 1 500 m) pour monter "directement" au Lac de Gaube. Le premier est gratuit. Pour le second, comptez 7 € par voiture pour une journée ou plus.
  • Le parking du Puntas est parfois plein en haute saison. S'y présenter en début de matinée pour être sûr d'y trouver de la placer.
  • Connexion possible au Pont d'Espagne avec le Circuit des Lacs dans la Vallée du Marcadau.
  • Pour partir en randonnée itinérante, possibilité de dormir au Refuge des Oulettes (tous les renseignements ici).
  • L'itinéraire proposé ici jouit d'une très grande diversité des paysages (forêt, cascades, torrents, lac, alpages, cirque, glacier).

 

***

 

3. Me suivre sur le sentier en vidéo

 

***

 

4. Fiche technique

 

Durée : 

8 h

 

Distance : 

25 km

 

Dénivelé négatif : 

1 103 m

 

Dénivelé positif : 

1 103 m

 

Niveau : 

Difficile



Articles similaires qui devraient vous plaire :


Écrire commentaire

Commentaires: 0