· 

Ma randonnée au lac d'Ilhéou

Texte et photographies : François

Matériel photo : Canon EOS 750D + objectif EF-S 17-55 mm F/2.8

 

 

Au mois d'août dernier, je me suis rendu dans les Pyrénées. J'y ai mes habitudes puisque mon père y possède un appartement. J'ai profité de ce séjour pour faire pas mal de randonnées notamment au-dessus de Cauterets dont j'ai exploré les quatre principaux secteurs : cirque du Lys, vallée du Marcadau, vallée de Gaube et vallée du Lutour.

Ici, je vous présente une courte randonnée que j'ai faite sur une demi-journée en partant de Cauterets pour monter au lac d'Ilhéou (non, non, pas de mauvais jeu de mots...).

 

Pour cette randonnée, je suis donc parti de Cauterets en toute fin de matinée. J'y ai acheté ce dont j'avais besoin pour me faire un petit pique-nique en montagne et me suis dirigé vers le départ des télécabines (situé en plein centre-ville). Une cabine m'a d'abord monté jusque dans le cirque du Lys. C'est là qu'en hiver se trouve le domaine skiable de la station. En été, les pistes en sont investies par les VTT. J'ai ensuite pris le télésiège du Grand Barbat pour atteindre les crêtes du cirque. Bien sûr, on peut imaginer des variantes à l'infini mais cette version a l'avantage de vous faire démarrer tout de suite très haut (2270m d'altitude) avec une vue incroyable sur tous les sommets environnants. Vous trouverez à la descente du télésiège une table d'orientation bien détaillée. Pour les remontées mécaniques, comptez environ 15 Euros A/R. Attention à l'heure si vous redescendez avec la dernière télécabine (celle-ci est indiquée sur votre ticket, à conserver précieusement).

 

Sur les crêtes du cirque du Lys, la vue est vertigineuse

***

 

La randonnée démarre donc du point le plus haut et emprunte un sentier qui redescend de l'autre coté des crêtes (indiqué par un panneau). Celui-ci débute par un talus herbeux qui est une zone de pâturage où j'ai eu le plaisir de croiser de nombreux troupeaux. Quand on arrive de la ville et que c'est le début des vacances, la déconnexion est immédiate et totale quand on se retrouve perché sur ce toit du monde au milieu des bêtes. J'ai adoré ! 

 

On se ressource au milieu des troupeaux...

***

 

Un peu plus bas, on atteint des cabanes de bergers (les cabanes d'Arras). J'en ai profité pour me poser pour mon pique-nique, au milieu des fleurs, à peine dérangé par quelques chevaux. Le bonheur !

 

Pique-nique aux cabanes d'Arras avec les chevaux

***

 

Le sentier contourne ensuite un éperon rocheux et atteint un petit ruisseau qui serpente gentiment dans son lit herbeux. Cela a été pour moi l'occasion d'une pause rafraîchissante.

 

Pause fraîcheur au bord du ruisseau

***

 

La dernière section du sentier emprunte un grand pierrier (ne présentant pas de difficulté particulière si ce n'est celle de faire attention où l'on pose les pieds). Au bout de ce pierrier, on découvre d'abord un premier lac (qui est le lac noir). Celui-ci est peu profond et prend souvent, contrairement à ce que son nom pourrait laisser imaginer, de belles couleurs. De surcroît, il est plus ou moins en forme de cœur. Cela valait la peine de venir jusqu'à lui ! Puis, on arrive au lac d'Ilhéou (ou lac bleu), point d'arrivée de cette randonnée. Celui-ci est bien plus grand que son prédécesseur et entouré de sommets majestueux. J'ai aussi noté la présence d'un refuge. J'espère bien y venir dormir à l'occasion pour entreprendre une plus longue boucle dans ce secteur. Le retour se fait en rebroussant chemin (à moins que vous ne préfériez redescendre à pieds jusqu'à Cauterets).

 

Le lac noir

Le lac d'Ilhéou

Le refuge d'Ilhéou

***


Infos pratiques

Temps de marche : environ 3h AR à un rythme tranquille.

Cela peut être très bien en début de séjour pour une petite marche de remise en forme et pour s'acclimater à l'altitude.

Dénivelé négatif : -290m

(pour descendre de la ligne de crêtes jusqu'au lac à l'aller)

Dénivelé positif : +290m

(pour rebrousser chemin au retour, à moins que vous ne choisissiez de redescendre à pieds jusqu'à Cauterets)

Possibilité de consulter la carte IGN en suivant ce lien.

Possibilité de nuité au refuge d'Ilhéou.


Télécabine du cirque du Lys

+

télésiège du Grand Barbat

=

15 Euros environ (AR)

Voir ma randonnée en vidéo sur ma chaîne Youtube en cliquant ici.



Vous avez aimé cet article ou avez des questions ? N'hésitez pas à me le dire en commentaire ! 

N'hésitez pas aussi à le partager !

Écrire commentaire

Commentaires: 0