· 

Randonnée sur le Circuit des Lacs

Lac Nère, Circuit des Lacs, Vallée du Marcadau, Cauterets, Pyrénées

 

S'il y a une région en France que je connais assez bien, c'est sans doute celle des Pyrénées, et en particulier le département des Hautes-Pyrénées (65). C'est en effet ici que vivait ma grand-mère paternelle et j'ai donc l'habitude de m'y rendre depuis tout petit. Souvent, je m'amuse à repenser au fait que lorsque j'étais enfant, mon terrain de jeu ne dépassait pas le jardin de l'You situé au pied de notre immeuble. C'est seulement dans ma vingtaine que j'ai commencé à découvrir le Parc National des Pyrénées. Depuis, j'essaye de m'y rendre tous les deux ou trois ans environ, essentiellement pour y pratiquer la randonnée d'été.

Dans cet article, je vous présente une magnifique randonnée de deux jours et une nuit de bivouac, au-dessus de Cauterets (commune du Parc National) dans le secteur du Marcadau : le Circuit des Lacs. Dans une première partie, je vous en décris le parcours, puis, dans une seconde, j'ai regroupé quelques conseils pratiques pour vous aider à organiser votre propre venue. Pour plus d'immersion, je vous propose ensuite de parcourir cette randonnée en vidéo avant de terminer par une courte fiche technique.

 

1. Le parcours

 

A chaque randonnée, son point de départ. Pour réaliser le Circuit des Lacs, commencez par vous rendre en voiture à Cauterets (commune du Parc National). Traversez son centre-ville, puis, prenez à gauche la direction du Pont d'Espagne. Après le lieu dit La Raillère, poursuivez sur la droite, toujours dans la même direction. La route en lacets remonte maintenant le long de la rive droite du Gave de Jéret. Plusieurs arrêts possibles pour observer de superbes cascades. Après une vingtaine de minutes de trajet environ, vous arrivez sur le gigantesque parking du Puntas. C'est le moment d'abandonner votre véhicule (7€ par voiture pour une journée ou plus). Notez bien que vous êtes ici dans un des hauts lieux du tourisme pyrénéen. Prévoyez d'arriver tôt le matin, en haute saison, pour être sûrs d'avoir de la place.

Une fois garés, marchez jusqu'au bâtiment d'accueil en forme d'arche et passez en-dessous (caisses de paiement, point information, toilettes). Le chemin goudronné et sans aucune difficulté vous mène, en 10 minutes environ, au mythique Pont d'Espagne (alt. 1 500 m). Avec sa grande cascade et son hôtellerie, ce sera notre point de départ.

 

Cascade du Pont d'Espagne, Cauterets, Pyrénées

Cascade du Pont d'Espagne

 

Contournez l'Hôtellerie du Pont d'Espagne par la droite et prenez la direction du Plateau du Clot. Le chemin, toujours goudronné et très facile, vous conduit, en 20 minutes environ, au Refuge du Clot (alt. 1 522 m). Sur votre droite, un grand rocher de granite très prisé des amateurs d'escalade. Devant vous, de grandes étendues herbeuses accueillent les familles venues pique-niquer. Franchissez le pont sur votre gauche et marchez le long de la rive droite du Gave du Marcadau en direction du Refuge Wallon. Le chemin goudronné se transforme bientôt en piste carrossable puis en sentier naturel. La vallée du Marcadau vous déroule ses plus beaux paysages : ceux d'une large vallée en auge, creusée par les glaciers lorsque ceux-ci descendaient jusque là durant l'ère Quaternaire. Au milieu, le gave s'écoule gentiment dans un large lit caillouteux. Quelques passages forestiers et en zones humides.

 

Vallée du Marcadau, Cauterets, Pyrénées

Vallée du Marcadau

 

Après 1 heure de marche environ, surveillez l'apparition sur l'autre rive d'une cabane en pierres : la cabane du Marcadau. Après l'avoir dépassée, franchissez le gave par le pont du Cayan et trouvez le panneau annonçant le début du Circuit des Lacs. Le moment est venu de quitter la vallée pour démarrer l'ascension. Cette rando consiste en effet à se hisser sur la ligne de crête séparant la vallée du Marcadau de celle du Lac d'Ilhéou. A partir de là, le profil topo est simple : vous allez devoir grimper, grimper et encore grimper ! Votre délivrance survient lorsqu'apparait un premier lac : le Lac de l'Embarrat inférieur (alt. 2 090 m). Celui-ci est comme suspendu à la montagne, niché dans un petit cirque à peine fermé par un verrou d'où il ne demande qu'à déborder. La piscine à débordement du montagnard ! 

 

Lac de l'Embarrat inférieur

 

Contournez ce lac, en longeant sa rive gauche, et reprenez l'ascension jusqu'à atteindre, à l'étage du dessus, le Lac de l'Embarrat supérieur (alt. 2 150 m). Celui-ci possède une morphologie assez semblable avec, en outre, une grande berge herbeuse et plate. C'est donc là que j'ai choisi de planter ma tente pour la nuit. Avec le recul, c'était sans doute le meilleur choix car les lacs suivants ont un abord beaucoup plus rocailleux et accidenté. Si vous souhaitez bivouaquer, voir mes conseils plus bas. Et la nuit de s'étirer avec, pour seuls voisins, les cimes des montagnes et le ciel étoilé ! 

 

Mise en place du bivouac

Lac de l'Embarrat inférieur, Circuit des Lacs, Vallée du Marcadau, Cauterets, Pyrénées

Lever du Soleil sur le Lac de l'Embarrat inférieur

Lac de l'Embarrat supérieur, Circuit des Lacs, Vallée du Marcadau, Cauterets, Pyrénées

Lever du Soleil sur le Lac de l'Embarrat supérieur

 

Le sentier reprend ensuite pour atteindre deux petits lacs sans nom coincés dans des chaos de roches. Puis, c'est le Lac du Pourtet (alt. 2 429 m) qui vous attend au point le plus haut de l'itinéraire. Celui-ci offre des berges beaucoup plus abruptes, et, à l'arrière plan, une vue impressionnante sur les "dents de scie" du Pic Arrouy.

 

Lac du Pourtet, Circuit des Lacs, Vallée du Marcadau, Cauterets, Pyrénées

Lac du Pourtet

 

Contournez le Lac du Pourtet par la gauche. Attention : quelques passages vertigineux réclament un pied sûr. Le chemin commence ensuite à redescendre quand s'ouvre une magnifique vue plongeante sur le Lac Nère (alt. 2 309 m). Personnellement : mon coup de cœur !

 

Lac Nère, Circuit des Lacs, Vallée du Marcadau, Cauterets, Pyrénées

Lac Nère

 

Vient ensuite le temps d'une longue descente qui vous ramènera, d'abord, au Refuge Wallon (qui se trouve en haut de la vallée du Marcadau, alt. 1 865 m), puis, au Refuge du Clot (tout en bas, alt. 1 522 m). Vous vous souvenez de l'Hôtellerie du Pont d'Espagne ? C'est le moment de se détendre face à la cascade ! 

 

***

 

2. Conseils pratiques

 

>>> Quelles sont les règles du bivouac dans le parc national ?

 

Bivouaquer dans le Parc National des Pyrénées est tout à fait autorisé MAIS y faire du camping sauvage est interdit ! La différence entre les deux porte sur le nombre de nuits : planter sa tente à la fin d'une journée de rando et passer une nuit avant de repartir le lendemain matin en ne laissant aucune trace est possible ; s'installer avec du matériel plus conséquent et rester plusieurs jours ne l'est pas. Pour plus d'informations, suivre ce lien.

 

>>> Quel matériel emporter ?

 

N'étant pas un grand sportif, je fais toujours attention en randonnée au poids de mon sac (un sac de 50 L). Il y a quelques années, j'ai renouvelé tout mon matériel et je me suis positionné sur du matériel de trek ultra-léger et ultra-compact. Cela représente un coût à l'achat mais c'est un investissement que je ne regrette absolument pas. En plus, cela me permet d'emporter tout mon équipement dans l'avion quand je veux camper à l'étranger. Pour vous donner une idée de ce que j'ai (aucune approche commerciale de ma part, je suis totalement indépendant), mon équipement de base se compose maintenant des trois articles suivants :

  • un matelas de sol gonflable 1 personne Forclaz 700 Ultra Compact Air Structure (test vidéo ici) ;
  • un duvet sarcophage en plumes Forclaz Treck 900 0°C (fiche technique ici) ;
  • une tente de trek 1 personne Forclaz 900 Ultralight (test vidéo ici).

Le tout m'a coûté à la louche 300 €, ne pèse que 3 kg environ et ne prends pas plus de la moitié de mon sac.

  

>>> Quid du refuge Wallon ?

 

Lors de ma randonnée (fin juillet 2020), le refuge Wallon était fermé pour des travaux de rénovation et d'agrandissement. Si vous souhaitez vous appuyer dessus, comme alternative au bivouac, bien vous renseigner sur ses dates de réouverture (à priori, fin 2023). On pourra alors, le 1er jour, remonter toute la vallée du Marcadau jusqu'au refuge, et, le lendemain, entreprendre le circuit des lacs (sens inverse à celui présenté dans l'article).

 

>>> Peut-on faire cette randonnée en une seule journée ?

 

Oui, mais à la condition d'être en bonne condition physique et de partir tôt le matin pour revenir tard en fin d'après-midi. A chacun de choisir entre une allure sportive sur 1 journée ou une aventure plus lente sur 2 jours.

 

***

 

3. La rando en vidéo

 

***

 

4. Fiche technique

 

Durée : 

7 h 30

 

Distance : 

20,1 km

(en boucle)

 

Dénivelé positif : 

+ 929 m

 

Dénivelé négatif : 

- 929 m

 

Niveau : 

Intermédiaire



Articles similaires qui devraient vous plaire :


Écrire commentaire

Commentaires: 0